Comment bien aménager une suite parentale ?

Une suite parentale se définit comme un lieu qui regroupe plusieurs fonctions, au minimum trois, et qui comprend la chambre à coucher, une salle d’eau ou de bains et un espace de rangement type dressing. Cette pièce permet de séparer la vie intime, des parents du reste des pièces de vie de la maison ou de l’appartement. Ceci lui confère une totale autonomie et apporte une valeur fonctionnelle optimale. Cet espace nuit a été reconsidéré depuis quelques années et est capable de s’adapter dans une grande majorité des intérieurs. En effet, selon les normes de l’habitabilité française, une pièce est désignée comme chambre si sa surface au sol est au minimum de 8 m² et si elle est ventilée naturellement. Les espaces eau et rangement ne doivent pas être inclus dans cette surface. Pour réaliser une suite parentale, un espace minimum de 14 m² est nécessaire.

Gardez en tête que les surfaces XXL pour cette pièce font sensation et que le manque d’espace peut vite se faire ressentir lorsque l’on cumule trois fonctions dans un même lieu. Si vous désirez prévoir ce type d’aménagement dans un logement que vous êtes en train de réhabiliter, vous devez penser à certains points techniques et vous posez quelques questions d’ordre pratique. Quelle est la configuration de la pièce existante ? Est-il possible d’acheminer des canalisations ou des gaines techniques ? Vous avez la possibilité de faire appel à un professionnel pour faire une étude de faisabilité et effectuer un devis. Un prix au mètre carré ne peut être donné, tout dépendra de la nature des travaux souhaités et nécessaires tels que la démolition, la pose d’un revêtement de sol, le travail de plomberie, et autres gros œuvres. La qualité des équipements de la pièce d’eau fera varier aussi considérablement le prix final.